Blackburn L’intuition de BLACKBURN

Inventée par le Prof. Blackburn en 1973 cette méthode est aujourd’hui la méthode de pointe dans le traitement du surpoids.

Blackburn a démontré que de petites quantités d’aminoacides déterminaient, pendant un jeûne protéiné, de légers changements dans la réponse métabolique et pouvaient neutraliser le bilan azoté négatif. De cette façon les effets négatifs du jeûne absolu pouvaient être éliminés en ingérant des protéines privée d'hydrates de carbone.

Dans ces études Blackburn a codifié la quantité exacte de protéines à ingérer pendant le jeûne pour protéger la masse noble d’un individu, c’est-à-dire entre1,2 et 1,5 gr par kilo de son poids idéal.

Ces études ont donné naissance au jeûne protéiné qui protège l’équilibre azoté et bloque la faim grâce à la cétose qui se produit.

En faite dans le jeûne protéiné le glucose diminue et le catabolisme des triglycérides est activé.

La lipoprotéine lipase hydrolyse les triglycérides en acides gras et en glycérol. Le glycérol est oxydé dans le foie en glucose. 40% des acides gras produits sont utilisés directement par les muscles. 60% subit une béta-oxydation dans le foie avec formation de Acétyl-CoA. La condensation successive de deux molécules Acétyl-CoA donne lieu à l’acide acétoacétique. Ce dernier se transforme pour la plupart en acétone et acide beta-hydroxy-butyrique.

Ces trois composants sont appelés corps cétoniques.

La correcte fonctionnalité du pancréas, typique du patient non-diabétique, permet la reconversion, en présence de petites concentrations d’insulines, des corps cétoniques en Acétyl-CoA et leur métabolisation.

La formation des corps cétoniques dans le jeûne protéiné a de nombreux avantages : ils fournissent 25% de l’énergie demandée par l’organisme pendant le jeûne protéiné, ils facilitent l’utilisation des acides gras libres de la part du cerveau qui transforme sa source énergétique et utilise les corps cétoniques pour 80% de son métabolisme, les corps cétoniques circulent librement dans l’organisme et ils fournissent énergie, en faite ils n’ont pas besoin de protéines vectrices et ils pénètrent facilement dans les membranes cellulaires. C’est pour cette raison que le jeûne protéiné permet d’utiliser complètement l’énergie du tissu adipeux et de le réduire sans impacter la masse maigre.

Mécanisme d'action

L'apport exclusif en protéines (1,2 g /kg pour les femmes et 1,5 g/kg pour les hommes) qui représente un apport calorique très bas, oblige l’organisme à faire appel à ses réserves. Une fois terminées ces réserves sous forme de glycogène, une néoglucogenèse hépatique est activée pour produire 30% des composants nécessaires au fonctionnement cérébrale. Les protéines se dégradent dans le foie en corps cétoniques par un processus de cétose ; ces corps cétoniques ont une double action:

Énergétique: comme base énergétique pour le cerveau, ils couvrent en faite 80% de son besoin, avec des effets psychotoniques (effets antidépressifs, augmentation des capacités intellectives, euphorie).

Anorexigène: les corps cétoniques stimulent le centre de satiété dans l'hypothalamus et réduisent la sensation physiologique de faim dès le troisième jour du début du régime.

La presque totale suppression des glucides: avec une réduction des glucides, remplacés par des légumes comme : asperges, épinards, cornichons, haricots verts, aubergines, salade, brocolis, courgettes, poireaux, salade belge, l'insuline diminue et cela bloque l'accumulation des gras et leur dissolution par lipolyse.

Micros Group è presente a catania, messina, milano, padova, palermo, pescara, ragusa, siracusa,