L’obésité est une prérogative typique, mais pas exclusive, des Pays occidentaux, où environ 1/3 des habitants est en surpoids. Selon les données ISTAT, en 1999 les italiens en surpoids étaient environ 33,6% de la population, les obèses étaient «seulement» 9,1%. Jusqu’à aujourd’hui la propagation de l’obésité n’a pas subi des ralentissements, et elle a atteint le pourcentage de 10% (9,8%). Le nombre des italiens en surpoids augmente aussi, de 33,6% en 1999 à 34,2% aujourd’hui. La donnée la plus inquiétante concerne l’obésité infantile pour laquelle l’Italie, avec la Grèce et l’Espagne, détient le triste primat. Plus d’un tiers des enfants italiens entre six et neuf ans présente en faite des conditions de surpoids ou obésité (34,1%).

L’obésité est une condition morbide caractérisée par un excès de masse grasse par rapport à la masse maigre, selon les paramètres normaux liés à l'âge, le sexe, la taille.

De façon générale l’obésité est identifiée quand : le poids corporel dépasse le poids idéal au moins de 20% ; ou quand l’indice de masse corporelle (I.M.C) est supérieur à 30. Parmi les différentes définitions d'obésité, la suivante peut être considérée comme la plus simple et complète : l'obésité est une excessive augmentation de poids suite à une accumulation anormale de tissu adipeux. Pour définir l’obésité donc il ne faut pas seulement remarquer un surpoids évident mais il faut aussi évaluer le pourcentage de masse grasse. Par exemple, à taille, sexe, âge et poids égaux, une personne longiligne sédentaire pourrait être obèse par rapport à une personne bréviligne et sportive qui pourrait avoir une masse adipeuse normale. Dans ce dernier cas on ne parle pas d’obésité parce que l’augmentation de poids est due surtout à une masse osseuse et musculaire majeure. L’I.M.C. est donc un indicateur approximatif parce que le poids corporel est conditionné non seulement par la masse grasse mais aussi par la masse maigre. La masse grasse peut être mesurée de différentes façons: compter les plis cutanés, mesurer leur épaisseur (pliométrie), utiliser la bioimpéndence (option toujours plus demandée dans les balances communes) ou utiliser des techniques très avancées (résonance magnétique, pesée hydrostatique, TAC, BOD POD etc.).

B.M.I. ou I.M.C.= Poids en kg
(Taille en mètres)2
HOMME FEMME
Normalité 20-25 18,7-23,8
Surpoids (obésité de niveau I°) 25-30 23,9-28,6
Obésité de niveau II° 35-40 28,7-40
Obésité de niveau III° > 40 > 40

 

L’obésité n’est pas seulement une altération esthétique mais une véritable pathologie qui peut entrainer d’autres maladies graves en réduisant l’attente et la qualité de vie. L’augmentation de la morbidité associée au surpoids passe aussi par des altérations endocrines et métaboliques encouragées par une vie sédentaire et un style de vie incorrect. Dans ce cas aussi l’activité physique est le moyen idéal pour permettre l’amincissement, garder le poids obtenu et s'opposer à ces dangereuses modifications hormonales.

Micros Group è presente a catania, messina, milano, padova, palermo, pescara, ragusa, siracusa,