L’amélioration des conditions socio-économiques, des habitudes alimentaires incorrectes et un style de vie toujours plus sédentaire, ont contribué à la formation d'altérations physiques comme conséquence d'un déséquilibre entre le développement musculaire, squelettique et pondérale. Ces altérations ont provoqué une augmentation remarquable de l'obésité infantile qui, dans certains pays comme le notre, atteint des pourcentages de 20% chez les enfants sains.

Dans la plupart des cas le déclencheur est l’activité physique réduite ou inexistante, due à une inadéquate organisation familiale, écolière ou environnementale.

L’activité physique est en faite un élément fondamental de la vie de l’homme, surtout pendant le développement de l’enfant. La croissance d'un enfant, comme d'autres êtres vivants, dépend strictement des besoin fonctionnels provenant de l'environnement. Chaque fonction s’est développée selon les différents besoins provenant du monde externe et chaque organe a développé ses caractéristiques définitives selon les exigences fonctionnelles. Les systèmes musculaire et squelettique se développent harmoniquement dans le corps et dans les organes, surtout chez les individus qui les stimulent et les entrainent de façon appropriée. L’obésité peut être considérée comme une véritable pathologie, caractérisée par un excès de tissu adipeux suite à l’augmentation du nombre et du volume des adipocytes (les cellules qui forment le tissu adipeux).

Il est très important de combattre l’obésité dès l’adolescence parce que pendant cette période critique « le potentiel d’obésité d’un individu » est défini et il dépend du nombre d’adipocytes. Pendant l’adolescence le nombre de cellules adipeuses augmente de façon significative pour ensuite rester presque le même pendant toute la vie. Il est donc important de prévenir une augmentation excessive du tissu adipeux et du nombre d'adipocytes.

Chez un sujet de poids normal le nombre de cellules adipeuses est environ de 25-30 milliards, chez les sujets obèses cette valeur augmente jusqu'à 40-100 milliards.
Dans le passage de l’adolescence à l’âge adulte ce sont surtout les dimensions des adipocytes qui changent : ils augmentent quand on grossit et diminuent avec l'amincissement ; chez les sujets obèses le volume des adipocytes est presque double par rapport aux sujets de poids normal.

Les conséquences les plus graves de l'obésité infantile sont représentées par des problèmes du système respiratoire (apnée nocturne, fatigue) ; du système ostéo-articulaire (varisme-valgisme des arts inférieurs, mobilité articulaire réduite, pieds plats) ; du système digèrent et cardio-circulatoire (incapacité de répondre adéquatement à un effort même si léger et limité, efficience ventilatoire réduite).
Le surpoids corporel chez les enfants entraine en plus des conséquences négatives d'un point de vue psychologique. L’enfant obèse ne se sent pas à l’aise et il peut arriver à s’isoler et à ne pas participer aux normales activités ludiques et physiques. Souvent ce sont les enfants qui tendent à rester chez eux et qui se dédient à une hyperalimentation, ils créent donc un cercle vicieux très dangereux (surpoids, inactivité physique, isolement, hyperalimtation).

L’inactivité physique est très souvent la cause et la conséquence de l’obésité.
Il est important de rappeler qu'un enfant obèse sera dans la plupart des cas un adulte obèse, suite à l'inactivité physique et à l'augmentation des cellules adipeuses pendant l'adolescence.

La méthode la meilleure pour avoir un adulte sain est donc celle de prévenir le surpoids et les pathologies psychophysiques liées. Pour obtenir ce résultat il faut associer des habitudes alimentaires correctes à une activité physique appropriée qui prend en compt

les difficultés psychophysiques liées à l’adolescence et aggravées par l’obésité.
Le rôle d’un professionnel dans le domaine de l’éducation psychomotrice est donc fondamental pour aider les familles à éduquer ou rééduquer l’enfant à un style de vie correcte, pour accompagner l’enfant jusqu’à l’âge adulte comme un adulte sain.

Micros Group è presente a catania, messina, milano, padova, palermo, pescara, ragusa, siracusa,